Dans l’estuaire de la Loire, « on bétonne d’abord, on réfléchit après »

Dans l’estuaire de la Loire, « on bétonne d’abord, on réfléchit après »

octobre 5, 2020 0 Par Fandresena


L'État va-t-il artificialiser 110 hectares d'espace naturel sur l'estuaire de la Loire pour en faire une vitrine européenne des énergies renouvelables (…)